Sweat pour le p’tit neveu

Il voulait un sweat rouge et bleu, c’était non négociable 😉

Ma fille avait un jogging beaucoup trop petit…

J’ai de suite pensé au modèle du sweat Alex du magazine la maison Victor (2018).

Perfect match pour une version en mode upcycling.

Le plus long a été de découdre les bords cote que je voulais absolument récupérer.

Le molleton rouge (neuf pour le coup … on fait comme on peut 😉 vient de chez Berger ets et le bord cote rouge parfaitement assorti est une chute qui traînait dans mon armoire (à la base acheté chez Stitch & co à Mechelen.

Le patron de ce sweat Alex de LMV est très accessible, aucun problème particulier au montage, et il se prête tout a fait aux mix de couleurs/tissus.

J’ai juste un peu peur qu’il soit trop grand … (pas évident quand on n’a pas le modèle sous la main 🙂

Mini top et mini short

Pour ma fille, plus c’est court mieux c’est. Du coup, facile pour les récup de chutes 😉

Ici j’avais récupéré dans un magasin de tissus à Gent un reste de jersey Oeko Tex pingouins/flocons de neige pour quelques euros (+/- 55 cm sur 140).

Ma miss avait flashé et décrété que cela deviendrait un ensemble pour l’été (…)

Le patron du short (avec poches SVP) vient du livre Couture pour jeunes ados.

Pour éviter que le bas du short ne roulotte trop, j’ai placé un biais gris.

Pour le top dos nu, il a été réalisé grâce au super tuto de Emma & Mona (in het Nederlands 😉

Le bord cote du short est une récup d’un vieux sweet trop petit.

Cape ou pas cap’?

Bon voilà, je me lance officiellement avec ce premier post couture. Il s’agit d’une de mes premières réalisation dont je suis (encore aujourd’hui) assez fière : une cape pour ma fille….

En mode couturière débutante bobo écolo ne sachant pas trop quoi coudre et encore moins comment, je tombe sur un super livre de 2ème main : ‘Couture vintage enfants‘ (carnets de couture). Style vintage, j’adooore, bref ravie de mon achat je scrute mes futures réalisations, sélectionne le modèle le plus facile et je me lance…

Sauf que… le descriptif fait référence aux planches patron… oh la boulette …

Joies de la récup, le bouquin avait été refourgué sans les patrons…

Vu mon inexpérience à l’époque, je n’avais pas une seconde pensé à ce détail.

Comme j’étais déjà à fond dans mon projet, que je suis du genre pugnace, que j’avais déniché un tissus archi démocratique au marché du midi (« oui madame c’est du cachemire, top qualité, top qualité, ça ne bouloche jamais un tissus comme ça » … même la novice que j’étais avait quelques doutes …) et que finalement il faut bien se jeter à l’eau, je décide, sur base du dessin modèle réduit de la page d’explication de reproduire le patron sur papier, total freestyle, au feeling quoi…

Bon l’avantage c’est que cette cape se compose tout de suite de 2 pièces (la cape et le col) + 2 poches plaquées.

Je teste mon patron reproduit sur papier sur ma fille, rallonge du côté des bras, bidouille le col et me dis que ça va le faire. Après tout c’est sensé être super facile.

De fait ce n’est pas très compliqué. Je galère quand même un peu sur les épaisseurs au niveau du col et dois visionner quelques tutos pour la pose du biais (que je pose à la ‘one again’ mais ça passe).

Au final je suis trop contente du résultat et … (graal ultime), ma fille adore.  

Photos ci-dessus prise par la talentueuse Patricia, 2 ans après la réalisation de la cape qui devient un peu juste pour la miss, mais qui a toujours son succès.

Et je vous le donne en mille … le tissus ne bouloche presque pas !!!

le making off 😉

Photographe: P. Grobben

Patron: livre ‘couture vintage enfants’

Tissus: marché du midi