Pantalon Farrah

pantalon Farrah veritas
#madewithveritas

J’ai testé pour la 1ère fois le magazine couture de Veritas (n°20) avec ce modèle Farrah qui m’a directement tapé dans l’œil avec sa taille haute, ses longues jambes bien larges et ses larges plis devant et derrière.

Attention, pour les couturières pressées, le patron est sans marge de couture, qu’il ne faut donc pas oublier de rajouter.

Je pensais avoir le tissu idéal pour ce modèle aux accents vintage : un morceau de tissu imprimé style Burberry que j’avais acheté à mes tout début de couture (il y a 2 ans) chez Berger (le bon plan sur Bruxelles) et qui traînait depuis ce temps dans le fond de mon armoire.

Le seul hic, j’avais 2 m et le magazine recommande 2m50 + une doublure pour les poches (et encore sans tenir compte des motifs et donc des raccords à prévoir). Bref, j’ai voulu changer d’approche et opter pour un autre tissu mais rien a faire, plus j’y pensais plus je voulais un pantalon Burberry 😉

Comme je suis un rient têtue, que j’ai remarqué que les instructions ont tendance à jouer la sécurité en surestimant les besoins de tissus et que j’essaie de rationaliser un max mon empreinte textile 😉 … je décide de prendre mes mesures, je vérifie la taille qu’il me faut (un 40 comme d’hab) et me lance tête baissée dans la découpe de mon coupon (légère pression, pas d’erreur possible pour le coup ; ).

Pour les raccords c’était une 1ère, alors étant donné :

– mon expérience limitée,

– mes possibilités limitée au niveau du tissu,

– mon manque de patience,

j’ai opté pour une approche pragmatique en veillant à super bien plier en 2 mon tissu pour que les jambes gauches et droites soient totalement symétriques. J’ai fait aussi super attention à disposer le bas du pantalon (devant et dos) de la même manière (sur la même ligne) afin là encore d’avoir des pièces les plus symétriques possibles. Pour être honnête j’étais un peu juste et j’ai pris le risque de rogner un peu dans les marges de couture des jambes (ce qui s’est avéré une très bonne option)

Pour les autres pièces (plus petites) j’ai fait ce que j’ai pu en essayant de respecter le droit fil. J’ai zappé la ceinture en tissu (vu que je comptais utiliser une ceinture en daim) et j’ai même eu encore assez de tissu pour les poches que je n’ai pas fait en doublure (je ne trouve pas cela top quand on bouge et que la poche s’ouvre). Bon pour une pièce de la poche j’ai du bidouiller un peu (mix de tissus, ce qui ne se voit absolument pas une fois porté).

Côté patron, pas grand-chose à redire, j’aime beaucoup la coupe, je trouve juste qu’il taille assez grand, je suis vraiment super à l’aise dans ma version (pour rappel j’avais réduit les marges de 0.5 et cousu avec des marges de 1 cm). Il est assez long (trop) pour moi (1m75), j’ai dû faire un ourlet bien généreux, donc pour ma prochaine version je réduirai un peu la longueur du bas de jambes (j’avais rajouté -conformément aux instructions- 4 cm pour l’ourlet). Cela dit j’ai l’habitude de mettre des baskets, pour les adeptes de talons la longueur est sans doute parfaite.

J’ai juste un bémol sur la découpe des poches qui ne me semble pas super intuitive au moment de la couture (en tout cas ce n’est pas le type de poches que j’ai l’habitude de coudre, pour une prochaine version je les retravaillerai), et pourtant c’est le seul point pour lequel il y avait une explication détaillée.

Côté explication, c’est vraiment sommaire. Il y a visiblement quelques liens vers des tutos vidéos (pour la braguette) mais l’url n’est pas donné et ce que j’ai trouvé avec quelques mots clés n’était vraiment pas explicite.

Bref, je déconseille aux débutant/es.

Par contre aucun soucis pour les couturières expérimentées d’autant que les planches sont très complètes avec toutes les informations/repères requis.

Perso je ne me considère plus comme débutante mais pas encore comme super expérimentée, c’était par exemple ma 1ère braguette et je n’avais aucun idée de la manière de procéder. Heureusement que j’ai trouvé un super tuto de design & granita (youtube mon sauveur !).

Pour les raccords j’étais épatée, c’est pas parfait mais tout s’est plutôt bien emboîté sans prise de tête, les dieux de la couture devaient être avec moi.

Cerise sur le gâteau, il doit me rester 20 cm de chutes maximum.  

Au final, je suis super fan de mon pantalon vintage.

Merci à mon frangin pour la photo !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s