Combi pantalon Mermoz

by Claire Brussels

L’avantage quand ta belle mère partage ta passion, c’est que quand tu lui offres un patron … tu peux en profiter pour décalquer les pièces …

Le choix (excellent) du patron #aimecommemermoz ne vient donc pas de moi. En fait, je pense que je ne l’aurais jamais tentée cette combi (même si j’étais archi fan des réalisations totalement canons trouvées sur la toile, notamment celles de petits bonheurs dans mon atelier) parce qu’avec mes hanches XL j’étais convaincue que ce genre de modèle ne m’irait pas du tout (tu as dit ‘sac’?).

Mais quand je suis tombée aux p’tits riens sur ce tissu jeans stretch de 3m j’ai directement eu envie de tester ce modèle. L’occasion pour moi de me confronter à une série de nouvelles technique : patte de boutonnage, pied de col, boutonnière, passants, poignets.

L’avantage quand tu achètes 3 m de tissu à 3€60, c’est que tu es complètement décomplexée. Pas de stress si tu te loupes. En plus l’objectif premier était de tester le patron pour pouvoir donner des conseils à ma belle-mère (#altruisteopportuniste), j’ai donc mis un point d’honneur à réaliser tous les détails.

Première fois que je testais un patron de Marie et je suis très satisfaite. C’est assez clair, les pièces s’ajustent parfaitement. Mon seul bémol : la ceinture qui s’est avérée trop large pour passer dans les passants (…). J’ai dû mal lire une instruction ou alors il est prévu que la ceinture soit repliée sur elle-même. Au final cela n’est pas dérangeant car je préfère utiliser une de mes ceintures.

C’était tout de même sans doute l’un des plus compliqué fait à ce jour. J’ai dû réfléchir plusieurs fois pour les pattes de boutonnage aux poignets mais au final, en prenant mon temps et en m’appliquant, rien de vraiment difficile.

A l’arrivée tout était nickel (excepté peut-être la surpiqure du pied col qui n’est pas dingue, mais je suis la seule à m’en apercevoir….), pas d’effet sac (enfin je crois 😉) et surtout un modèle archi confortable à porter que j’adore (et comme tous les vêtements que j’adore j’ai bêtement peur de la porter et de l’abîmer…)

J’ai cousu la taille M. Côté adaptation, après quelques échanges sur IG (merci les filles pour les conseils !), j’ai décidé rallonger de 2 cm les jambes, idem pour le buste (je mesure 1 m75). Du coup la chemise peut bien blouser (peut-être un peu trop, à réfléchir si je fais une 2eme version… j’en ai super envie mais pas du tout besoin 😉

J’ai suivi l’exemple de Joviana et cousu un élastique dans les marges de couture au niveau de la ceinture.

Les vrais plus au final c’est que j’ai appris pas mal de choses (les petits détails qui font toutes la différence) et me sens maintenant super à l’aise pour coudre des chemises.

D’ailleurs je compte bien recycler le patron en n’utilisant que le haut (et peut être aussi pour un pantalon…). Bref, merci @aime_comme_marie pour cette leçon de couture !!!

by claire brussels
by claire brussels

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s